La Fondation de l’École supérieure est fière d’annoncer la création de la Bourse d’excellence Caisse Desjardins de la Culture présentée par la Jeune Scène d’affaires, qui sera remise chaque année à un finissant du programme professionnel s’étant particulièrement démarqué.

Création d'une nouvelle bourse d’excellence

Cette bourse d’une valeur de 2 500 $ a pour objectif de faciliter l’insertion du lauréat sur le marché du travail en lui offrant notamment l’opportunité d’effectuer une tournée d’auditions auprès des plus grandes compagnies, au pays et à l’étranger. Le lauréat est nommé par un comité de sélection composé de représentants de l’École supérieure et de la Jeune Scène d’affaires.

« Soutenir la relève artistique est au cœur de notre démarche, et nous trouvons plus particulièrement important de soutenir les jeunes danseurs dans leur insertion professionnelle, ce que nous avons fait nous-mêmes il n’y a pas si longtemps », souligne Mme Natacha Engel, vice-présidente de la Fondation de l’École supérieure et fondatrice de la Jeune Scène d’affaires. Instigatrice du projet, la Jeune Scène d’affaires est fière de participer, en collaboration avec la Caisse Desjardins de la Culture, à la mise en place de cette bourse d’excellence.

Fondée en 1994, la Caisse de la Culture est née de la volonté de donner aux artistes, aux artisans, aux créateurs et aux entreprises culturelles, les moyens de leurs talents et de leurs aspirations. La Caisse de la Culture s’implique activement auprès de nombreux organismes culturels et entretient une relation privilégiée avec le milieu de la danse depuis sa fondation.

La toute première lauréate de la Bourse d’excellence Caisse Desjardins de la Culture présentée par la Jeune Scène d’affaires est Sarah-Maude Laliberté, une finissante du programme professionnel. Mme Marie-Christine Cojocaru, directrice générale de la Caisse Desjardins de la Culture, a profité du six à huit annuel de la Fondation de l’École supérieure, le 2 décembre dernier, pour lui remettre officiellement.

Sarah-Maude Laliberté a intégré le programme professionnel de l’École supérieure en 2009. Depuis le début de sa formation, elle fait preuve d’une grande persévérance et de discipline, qualités essentielles pour évoluer dans le milieu professionnel. Elle s’est également investie dans de nombreux projets étudiants renforçant le sentiment d’appartenance à l’École supérieure et permettant d’amasser des fonds pour soutenir des projets artistiques et pédagogiques.

Nouvelles

© 2011 L'École supérieure de ballet du Québec
4816, rue Rivard, Montréal (Québec) H2J 2N6 CANADA T. 514 849-4929