La Bibliothèque de la danse Vincent-Warren vient de rouvrir ses portes au grand public après des travaux de réaménagement mettant en valeur sa collection. Plus lumineux, plus convivial et plus grand, ce nouvel espace comporte bien sûr davantage de rayonnage, mais également de nouvelles sections pour exposer des gravures, pour travailler en groupe ainsi que pour accueillir les enfants.

Nouvel espace redessiné pour la plus importante collection de documents en danse au Canada

La nouvelle salle consacrée aux archives permet aussi l’acquisition et le traitement de nouveaux fonds, tout en offrant de meilleures conditions de conservation et de consultation pour ces précieux fonds.

« Après plusieurs décennies à l’étroit, nous sommes fiers de disposer d’un nouvel écrin pour les collections patiemment et amoureusement constituées par Vincent Warren », affirme Marie-Josée Lecours, bibliothécaire en chef. Le caractère unique de la Bibliothèque de la danse Vincent-Warren lui vaut d’ailleurs de figurer dans l’ouvrage de référence Bibliothèques québécoises remarquables, sous la direction de Claude Corbo, paru tout récemment chez Del Busso éditeur.

La réalisation de ce projet s’inscrit dans le cadre des travaux de réaménagement réalisé dans une partie du premier étage de la Maison de la danse du Québec Ludmilla-Chriaeff. « Ce projet nous a permis de faire la démonstration du potentiel architectural de cet édifice, qui a une âme et qui porte en lui une grande partie de l’histoire de l’École supérieure de ballet du Québec », fait valoir le directeur général de l’établissement, M. Alix Laurent. Il a d’ailleurs fait appel à Rayside Labossière, une firme montréalaise reconnue pour son style architectural et son design verts, originaux et pertinents.

>> PHOTOS

Nouvelles

© 2011 L'École supérieure de ballet du Québec
4816, rue Rivard, Montréal (Québec) H2J 2N6 CANADA T. 514 849-4929