Skip to contentSkip to navigation
Photo: Janie Richard lors d'un spectacle de l'École supérieure à la salle Pierre-Mercure en 2006. | Vidéo: Janie Richard lors de son examen à l'École supérieure en 2006.
Partager l'article :
01 décembre 2019

Révolution couronne une diplômée

Pour une deuxième année consécutive, une danseuse formée à l’École supérieure gagne le concours télévisé diffusé sur le réseau TVA. Succédant à Katerine Leblanc (Team White), Janie Richard s’est démarquée grâce à sa maîtrise de la technique classique.

« Je suis extrêmement fière de ce qu’a accompli Janie, affirme Anik Bissonnette, directrice artistique de l’École supérieure. Avec son partenaire Marcio, elle a pu démontrer à un très large public que la danse classique permet d’exprimer avec finesse de grandes émotions. »

Janie Richard a suivi toute sa formation professionnelle à l’École supérieure. Admise au stage d’été en 1998, elle a obtenu son diplôme en interprétation en 2007. Dès l’année suivante, elle dansait avec le Gran Canaria Ballet en Espagne et avec les Grands Ballets dans Casse-Noisette. Elle a notamment été soliste pour le Ballet-théâtre atlantique du Canada, s’est produite sur la scène de l’Opéra de Paris avec la compagnie québécoise Cas Public et a été la tête d’affiche de plusieurs spectacles de Ballet Ouest. Les tournées l’ont menée au Canada, en Amérique latine et en Europe.

Elle a participé à des émissions et des publicités pour la télévision et, en 2016, elle a une première expérience au cinéma dans le premier film anglophone de Xavier Dolan The Death and Life of Jonh F. Donovan. Janie partage également sa passion en enseignant, chorégraphiant et jugeant des concours de danse un peu partout dans le monde.

Bravo à tous les concurrents!

En plus de Janie, plusieurs jeunes danseurs liés à l’École supérieure ont participé à la deuxième saison de Révolution: Véronique Giasson et Guillaume Michaud, tous deux diplômés, ainsi qu’Anaelle Carette, élève à division professionnelle. Chléa Giguère, aussi élève au cycle intermédiaire de la division professionnelle, en était pour sa part à sa deuxième participation à l’émission, ce qui lui a valu d’être repérée par les producteurs de La France a un incroyable talent qui l’ont invitée à deux reprises à Paris.

Partager l'article :
Suivez-nous :