Skip to contentSkip to navigation
Sur la photo, de gauche à droite: Anik Bissonnette, Louis Robitaille, David Bushman, la princesse Margriet de Hollande, Lawrence Rhodes, Constance V. Pathy et Wendy Reid, lors d’une tournée européenne en 1994
Sur la photo, de gauche à droite: Anik Bissonnette, Louis Robitaille, David Bushman, la princesse Margriet de Hollande, Lawrence Rhodes, Constance V. Pathy et Wendy Reid, lors d’une tournée européenne en 1994
Partager l'article :
28 mars 2019

L’École supérieure en deuil d’un grand maître

L’École supérieure de ballet du Québec est profondément attristée par la mort soudaine de Lawrence Rhodes, directeur artistique des Grands Ballets canadiens de 1989 à 1999.

« Larry était un grand maître, explique Anik Bissonnette, directrice artistique de l’École supérieure de ballet du Québec et ex première danseuse des Grands Ballets canadiens. J’adorais prendre sa classe de ballet et recevoir ses enseignements, si riches. Il a fait des Grands Ballets une compagnie reconnue internationalement, étant le premier en Amérique du Nord à attirer les chorégraphes les plus emblématiques de notre temps : Mats Eks, Nacho Duato, Jiří Kylián et Ohad Naharin. Larry a toujours été un homme d’une extrême générosité ; sa porte était ouverte pour les artistes qui travaillaient avec lui. Nous sommes chanceux qu’il ait laissé sa marque au Québec. »

Plusieurs diplômés de l’École supérieure ont été engagés aux Grands Ballets canadiens à l’époque de la direction artistique de Lawrence Rhodes, dont Geneviève Guérard, Anne Plamondon, Bernard Martin, Lesley Telford, Isabelle Paquette, Lisa Davies, Louis-Martin Charest, Alisia Pobega, Andrée Parent et Stéphanie Dalphond.

Outre Anik Bissonnette, plusieurs membres de l’équipe de l’École supérieure ont eu le privilège de travailler avec M. Rhodes aux Grands Ballets canadiens. Andrea Boardman, aujourd’hui directrice associée du cycle supérieur de la division professionnelle, était à l’époque première danseuse. Les professeurs Benjamin Hatcher, Sarah Gibson et Catherine Lafortune faisaient partie du corps de ballet. Quant à Michelle Proulx, qui siège au conseil d’administration, elle a été son adjointe artistique. Gioconda Barbuto et Andrew Skeels, qui signent régulièrement des chorégraphies pour les élèves de l’École supérieure, l’ont également côtoyé pendant de nombreuses années.

Partager l'article :
Suivez-nous :